• Lettres,

Vivre pleinement

Anna LUSHENKOVA-FOSCOLO, Ed. YMCA Press, 2020

Traduit par Anne-Marie Tatsis-Botton, Anna Lushenkova-Foscolo, Hélène Henry.

« C’est ce que la vie doit être : un ravissement ». Cette déclaration d’Ivan Bounine pourrait être l’épigraphe de toute sa création. Le présent recueil comprend une sélection de ses œuvres qui montrent les différentes facettes de sa vision de la « vie pleine ».

Figure de proue de sa génération, Bounine parvient à garder une position singulière d’abord au sein du bouillonnement créatif de l’époque prérévolutionnaire en Russie, puis dans l’émigration. Sa recherche permanente de liberté artistique n’a pas empêché sa reconnaissance, d’abord en Russie du début du XXe siècle, puis à l’échelle internationale, avec l’attribution du Prix Nobel de littérature en 1933.

Aujourd’hui, sa position dans le canon littéraire russe demeure solide. Mais la réception de sa très riche œuvre n’a pas été aisée pour autant dans son pays d’adoption – la France. Le versant poétique de son travail est resté jusqu’à présent quasiment inaccessible en français. Or, il s’agit d’un volet particulièrement important de sa production, apprécié entre autres par Vladimir Nabokov, son « disciple » et « rival » en littérature. Ce livre donne accès à la poésie de Bounine, et offre également une place de choix aux autres genres où il excelle, à savoir le récit, la nouvelle et autres « formes courtes ».

Héritier littéraire et ami proche de Tchekhov, Bounine est passé maître dans l’écriture de nouvelles et récits qui constituent la majeure partie de sa vaste œuvre. Son écriture y reste éminemment poétique. Cet ouvrage permet d’en découvrir les thèmes de prédilection (l’enfance, la passion, la mort, l’art, la mémoire…) à travers une sélection de ses écrits, pour la plupart inédits en français.

En plus des échos d’autres grands auteurs russes, dont Tolstoï, le lecteur pourra percevoir des parallèles plus au moins apparents avec les écrivains français aussi divers que Flaubert, Maupassant, Proust et Mistral.

Ce livre a été publié dans le cadre du projet : la « Bibliothèque russe ».