• Lettres,
  • Recherche,

La poésie excédée : Rimbaud

Jérôme THÉLOT, Ed. Fissile, 2008

Un essai sur la notion d'excès chez Rimbaud : excès non seulement ontologique (l'ivresse) mais aussi esthétique (l'obscénité) - jusqu'au dépassement de toute forme de poésie.

"Ainsi les poèmes obscènes de Rimbaud laissent paraître deux procès à la fois : le procès dans l'extériorité de la représentation, et le procès identiquement éthique et esthétique comme mise en cause de cette dernière. Ils sont, partant, non sans doute les plus beaux des poèmes de Rimbaud, mais parmi les plus significatifs de sa soif et de sa pensée. On peut nommer celles-ci ensemble la poésie excédée."