• Lettres,
  • Recherche,

La communication des O.N.G. : l'exemple de Handicap International à la télévision

Catherine DESSINGES, 2002

Thèse de doctorat, sous la direction de Jean-Pierre ESQUENAZI

La perspective de ce travail est d'appréhender la communication des Organisations Non Gouvernementales à partir d'un point de vue particulier qui se fonde sur l'articulation entre la théorie des actes de langage chère à Austin, et une sociologie d'ordre goffmanienne. Notre étude, qui s'appuiera exclusivement sur l'exemple d'une organisation à caractère humanitaire, (Handicap International), s'intéressera essentiellement au discours télévisuel. Il s'agira de montrer en quoi il est possible d'évaluer le type d'interactions qui se jouent entre une institution, vue comme une entreprise, et un téléspectateur, à partir de l'analyse des actes de discours. Notre démarche vise donc à étudier le langage dans son aspect communicationnel, c'est-à-dire dans l'aspect interactionniste qu'il manifeste. Elle implique de considérer l'interaction dans un sens qui dépasse le simple moment de rencontre entre le message télévisé et le téléspectateur. L'analyse des actes de discours sera alors l'occasion d'aboutir à la reconnaissance des logiques de production et de réception particulières à ce genre de communication. Les premières seront alors confrontées aux secondes à partir d'une analyse de la réception qui nous donnera des résultats pertinents pour saisir les conditions sociales de l'efficacité des discours à caractère humanitaire.