• Lettres,
  • Recherche,

L'idiot de Dostoïevski

Jérôme THÉLOT, Ed. Gallimard, 2008

Central, le roman de L'Idiot l'est d'abord dans l'oeuvre de son auteur, dont il ressaisit les avancées antérieures et dont il ouvre les percées futures ; ensuite, et du coup, il l'est dans la conscience de soi de l'écrivain, étant celui de ses livres où Dostoïevski s'est le plus radicalement examiné, où sa profondeur psychique encore peu exprimée s'est révélée à lui-même, et dans lequel il a pris les dernières décisions métaphysiques susceptibles de donner à sa vie le sens d'un grand destin. Central, enfin, ce livre l'est pour notre monde (telle sera au fond la thèse du présent essai), notre monde y trouvant le tableau le plus fouillé de sa plus intime tension.