• Manifestations scientifiques,
  • Culture,
  • Sciences sociales,
  • Recherche,

Journée workshop | Protocoles pour un imaginaire perpétuel (Nouvelle-Orléans)

Evènement | 7 décembre 2022

Telle qu’on l’imagine aujourd’hui, la ville de la Nouvelle-Orléans est hasardeuse et improvisée. Ou alors elle est authentique et exceptionnelle. Elle est encore l’empire du Diable, le carrefour indigène de Bulbancha transformée par un esprit colonial en Nouvelle-Orléans, Nueva Orleans et New Orleans1.

Ces changements de noms, de mains et d’histoires sont tissés dans une série d’imaginaires dont les fils pourraient être trouvés dans le présent ou dans le passé, et surement aussi dans le mouvement entre les deux. Le projet Performer l’imaginaire de la Nouvelle-Orléans s’interroge sur la construction sociale de la Nouvelle-Orléans « française ». Il s’agit d’une invention performative et perpétuelle, un cas d’étude pour l’analyse d’un imaginaire formé à partir du passé et du présent.

Porté depuis 2019 par le laboratoire Marge de l’Université Jean Moulin Lyon 3, ce projet de recherche expérimentale vise à développer des méthodes adaptées à l’étude de l’imaginaire. L’ordinaire, observé et vécu dans le présent, est mis en dialogue avec le passé par un travail participatif mené à la fois sur le terrain de la ville et des archives.
 

Le Workshop


Sous la forme d’une journée de workshop, nous invitons un large public à interagir avec les méthodes et contenus du projet en activant une édition participative : Protocoles pour un imaginaire perpétuel (Nouvelle-Orléans). L’édition est organisée autour d’une série d’instructions à performer et qui répondent à un imaginaire social toujours en flux (la Nouvelle-Orléans « française »). Elle réunit l’intégralité des résultats du projet, telles qu’obtenus jusqu’à aujourd’hui, en une collection de matériaux à laquelle ses lecteurs peuvent réagir : documents d’archives, entrées linguistiques, documentation du terrain. Les lecteurs deviennent ainsi participants, collaborant à l’assemblage perpétuel de nouveaux imaginaires d’un lieu.

Lors du workshop, les participants travailleront en petit groupe afin de réaliser les protocoles qu’on trouve dans l’édition. Leurs travaux seront partagés pendant la journée et chaque participant recevra un exemplaire de l’édition, conçue en collaboration avec Muriel Issard et Manuel Zenner (collectif Zenner-Issard) et Nicholas Couturier (collectif g.u.i.).

Une table ronde terminera la journée, permettant une conversation autour de méthodes et concepts clés invoqués par le projet : le travail de terrain participatif, l’imaginaire dans l’espace public, l’expérimentation dans l’archive, la recherche-création, les pratiques éditoriales performatives, etc.

La journée est ouverte aux artistes, chercheurs, étudiants et à toute personne intéressée par les questions d’archives, de francophonies, d’imaginaire, d’ordinaire, de pratiques éditoriales ou tout simplement de la Nouvelle-Orléans.

_________

1. Lawrence Powell, The Accidental City: Improvising New Orleans, Harvard University Press, 2012 ; Remaking New Orleans: Beyond Exceptionalism and Authenticity, eds. Thomas Jessen Adams et Matt Sakakeeny, Duke University Press, 2019 ; Shannon Lee Dawdy, Building the Devil’s Empire: French Colonial New Orleans, University of Chicago Press, 2008 ; Jeffrey Darrensbourg, Bulbancha Is Still a Place, n° 1, POC Zine Project, 2018.

 

PROGRAMME

 

M
A
T
I
N

9h - Accueil
 
9h30 - Introduction de la journée

10h - Séance de travail #1 (protocoles RECHERCHER)

11h15 - Séance de travail #2 (protocoles DIRE)

12h30 - Déjeuner
 

A
P
R
E
S
-
M
I
D
I

14h - Séance de travail #3 (protocoles PENSER)

16h - Table rotonde


 

INFOS PRATIQUES

Lieu(x)

Campus des Quais

Salle de la Rotonde (6e étage)
18 rue Chevreul
Lyon 7e

Entrée libre & gratuite
Limité à 25 personnes
Sur inscription (lien en bas de page)

Contact

Nathaly Berthillon

nathaly.berthillon@univ-lyon3.fr

Type

Colloque / Séminaire, Stage

Thématique

Manifestations scientifiques, Culture, Sciences sociales, Recherche

Partenaires