• Lettres,
  • Recherche,

Jacques le Fataliste et son maître

DIDEROT, Ed. Larousse, 2003

Présentée, annotée et commentée par Violaine Géraud

Jacques le Fatalistepose la question du destin : tout est-il écrit ? Ou bien la vie humaine avance-t-elle au hasard ? Dans ce dialogue philosophique qui est aussi un formidable roman picaresque, la fiction se déploie en plusieurs histoires cocasses, ou parfois lestes, narrées par différents conteurs rencontrés en chemin. Toutes semblent en quête d'une vérité qui se dérobe, sur l'homme, ou sur ce qui sépare le bien du mal. Car Diderot ne répond pas aux questions qu'il pose : il initie son lecteur à penser librement.