• Lettres,
  • Recherche,

Contre la mort

Jérôme THÉLOT, Ed. Fissile, 2007

Les Maximes sont joyeuses, un peu folles, comme enceintes d'un beau pari : elles édifient la doctrine dispersée de la vie insatiable, absolument présente, et bonne.

Les Épitaphes, dont il y a deux sortes, ont été retrouvées très au-dessous des contrées ordinaires, dans un pays d'îles, de silences et de matins, où des pierres on ne peut plus lointaines les exposent aux déserts de la mer, aux vents, et quelquefois au marcheur irrésigné qui les rapporte et les publie comme d'étonnants trésors.

Les Dévotions tiennent à l'auteur par le fonds singulier où se rencontrent ses affections et ses poursuites.