Aller au contenu


Accueil > Axes de recherche > Axe 3 : Francophonie et études post-coloniales

Axe 3 : Francophonie et études post-coloniales

En 2014-2015, l’équipe MARGE s’est associée avec Passages XX-XXI de l’Université Lyon 2 et l’ENS-Lyon pour organiser un séminaire annuel qui a pour ambition de faire le point sur la recherche et la création dans le domaine des littératures francophones du monde (porteuses du projet Mireille Hilsum, Véronique Corinus et Cécile van Den Aven). Ces travaux ont débouché, à l’initiative de MARGE toujours, sur un chantier de plus grande ampleur consacré aux débats et propositions d’articulation entre littératures francophones et études postcoloniales. Quelles places pour les littératures francophones d’Europe ? L’Estitude existe-t-elle ? Peut-on penser les littératures du « post » (nazisme ou stalinisme) écrites en français à l’aide des concepts et plus généralement des méthodes des études post-coloniales ? L’équipe Marge comprend des chercheurs de plusieurs disciplines et de plusieurs langues : cette pluralité nous permettra d’aborder notamment les littératures postcoloniales hispanophones, lusophones et anglophones, dans les liens spécifiques qu’elles entretiennent ou ont entretenu avec leurs décolonisations respectives.  Ces travaux s’inscriront également dans une collaboration active avec l’Institut de la Francophonie de Lyon 3.
 
L’écriture et le récit cinématographiques – francophones postcoloniaux – peuvent également être repensés en termes de changement de point de vue. Les cinémas et les littératures postcoloniaux offrent des perspectives inédites et de nouvelles représentations, qu’il serait intéressant d’analyser. La réinterprétation du passé colonial, de la mémoire et de l’Histoire peut aider à déconstruire certains stéréotypes. Il sera également nécessaire d’étudier si le postcolonial peut aussi être considéré comme un processus, un mouvement en devenir qui, demandant un décentrage culturel, serait capable d’engendrer l’inattendu, et de devenir source de créativité artistique.
 
MARGE poursuit aujourd’hui son exploration de l’espace francophone grâce au programme de recherches LIFRANUM, qui vise à constituer un répertoire et un corpus du web littéraire francophone (sites, blogs, réseaux sociaux). Dans ce but, l’équipe s’est associée avec deux universités québécoises (UQAM et UdeM) ainsi qu’avec l’Institut International de la Francophonie
 
 ► Membre de MARGE responsable de cet axe : Mireille Hilsum.
 

 
 
Publications
Manifestations


Université de Lyon